La licence de pilote d’avion léger (LAPL) est une formation récemment créée par l’Union Européenne.

Elle s’apparente beaucoup à la Licence de Pilote Privé (PPL). Nous vous donc invitons à lire la rubrique consacrée au PPL si vous ne l’avez pas déjà lue.

Comme le PPL, elle offre la possibilité de piloter un avion léger (moins de 2 tonnes) en France et en Europe, de voyager,  seul à bord dans un premier temps, mais avec la possibilité d’emmener jusqu’à 3 passagers après 10 heures de vols supplémentaires. 

L’objecif du LAPL est de pouvoir offrir quasiment les mêmes privilèges à un futur pilote qu’avec le PPL, avec une formation identique mais moins longue (et donc moins chère). En effet, le nombre d’heures requis pour piloter est de 30h contre 45h pour le PPL.

Comment se passe  la formation ?

La formation au LAPL comprend, comme toutes formations aéronautiques, une partie théorique et une partie pratique.

L’apprentissage de la théorie et de la pratique se font en parallèle.

La partie théorique, consiste en l’étude du Manuel du Pilote Privé Avion.

Des cours d’accompagnements et de préparation à l’examen vous seront proposés gratuitement à l’Aéroclub de la Mayenne.

L’examen théorique du LAPL, est identique à l’examen théorique duPPL et consiste en un QCM de 120 questions organisées en modules (météo, réglementation, technique du vol, connaissances de l’avion, navigations, etc…). Les différents modules pouvant être passés séparément.

Le candidat doit avoir au moins 75% des points pour pouvoir obtenir son examen théorique.

La formation pratique consiste en 30 heures de vol minimum, dont 15 h en double commande et 6 h en vol solo comprenant au minimum 3 heures de vol en campagne et une navigation (voyage) de  270 Km (150 nautiques) avec deux atterrissages complets intermédiaires.

La formation comprend également une initiation au Vol Sans Visibilité(VSV), qui vous apprendra les bonnes pratiques sécuritaires en cas de perte des références visuelles extérieures…

Durant ces 30 heures de vol, vous apprendrez les bases du pilotage mais aussi les différents types de navigation (au cap et à la montre, la radionavigation, la navigation avec GPS, etc…).

Un examen en vol validera votre aptitude.